ARPA N°98

Publié le par Sébastien Cochelin

La première surprise de 2011 arrive en 2010 !

 

La revue ARPA a eu la gentillesse de publier quelques uns de mes poèmes. Je l'ai appris par hasard, la revue est sortie il y a six mois mais il me semble que l'on peut encore la commander.

 

Ces poèmes que l'on retrouvera bientôt dans une non moins célèbre revue de Poésie, font partie d'un cycle composé sur une année. Ils sont plus légers que ceux que je fait depuis et datent un peu : 2003-2004. Ne me consacrant qu’à ces petits écrits, j’avais tenté de réaliser une poésie descriptive, laissant se dérouler le temps et la succession des saisons dans la couleur de l’instant. Des passages donc, mais aussi des voies (Viae en latin) qui mènent d’un instant à l’autre. Structurés comme les heures canoniques, nous passons ainsi du matin au midi, au soir enfilant les jours comme on enfile des perles et le mois ainsi que le moment du jour sont les seules indications que j’ai voulu laisser. Passages peut aussi se voir au singulier, c’est un passage pour moi-même, le temps de la description est le temps de la méditation. De l'ancienne alliance à la nouvelle, Passage est aussi le nom de Pâques, un chemin de conversion, une route sur laquelle on se laisse guider dans la confiance en son aller.

 

En voici un extrait :

DECEMBRE
Soir

 

Déjà s’entassent sur les cheminées

Les regards soucieux des adultes

Et l’occasion de semoncer les esprits

Quand s’emmêlent les poings dans les poches

Les ruines d’écharpes sur les bras encombrés

De St Nicolas qui s’étiolent d’or parfumés

Sur les lumières des carrefours

 

Visages de décembre histoire d’être sûr

Que l’on a bien vécu que l’on a bien passé

Qu’il y aura des bras pour nous en remercier

Faire briller en ce jour ce que noir demain lèvera

Histoire de quatre sous ouverts au couteau de bois

Dans le cœur chocolat libérant

Des bribes de métal doré

 

ARPA n° 98 - AVRIL 2010

Publié dans Revues

Commenter cet article